Biographie Médine

Médine est l’artiste le plus populaire accompagné par INITIA. Il est aussi le plus « remarqué ». C’est un artiste que l’on ne peut pas dissocier de ses combats. Homme de convictions, il se bat pour ses idées, mais sait les faire évoluer toujours en dialoguant. Il a cosigné le livre « Don’t Panik » avec le géopolitologue Pascal Boniface. Don’t Panik est un des slogans du rappeur havrais qui s’efforce de déconstruire les préjugés et les peurs qui peuvent ronger le lien social de notre nation.

Médine a créé des titres forts comme « Blokkk Identitaire » avec Youssoupha, un morceau-fleuve où ils dénoncent les dérives du repli communautaire, que Médine résume simplement : « L’amour des siens, c’est pas la haine des autres ». On se rappellera aussi « Démineur » où il délivre un message d’espoir dans une France choquée par les attentats survenus en 2015, « LH » un hommage à sa terre havraise qu’il revendique haut et fort depuis le début de sa carrière. Mais si on doit retenir quelque chose de sa carrière musicale, c’est son talent de story-teller (raconteur d’histoires), mis en exergue avec ses « Enfants du destin ». Une série-fiction musicale dans laquelle il raconte au travers d’un regard d’enfant, les conflits géopolitiques avec objectivité et recul.

Médine a sortit son premier album en 2004, puis s’ensuit une carrière fournie avec 12 projets en 12 ans, et un nombre incalculable de concerts à travers le monde avec l’aide d’INITA, dont une date à l’Olympia pour sa tournée « Protest Song ».

Médine c’est aussi un artiste énormément sollicité par les médias internationaux (The New York Times, The Guardian,..) qui l’interrogent sur ses combats et idées, car comme il se plait à dire : « Le Rap c’est du Bruit qui pense »

Réseaux sociaux de Médine : Facebook, Twitter, Instagram et Youtube.

Camion-Concert Démineur Tour (2015)

Alors qu’il tournait un clip avec un camion 32 tonnes pour son dernier album « Démineurs », Médine a eu l’idée de lancer une tournée en camion où il se rendrait dans tous les quartiers populaires de France pour désamorcer le climat social sous tension après  une année 2015 marquée par les déchirements.

Avec l’aide d’INITIA la tournée a vu le jour en seulement trois semaines et Médine a sillonné les routes de France, de Suisse et de Belgique pour 30 sessions privées au sein de 20 villes. Au programme de la musique, bien sûr, mais aussi des échanges avec les auditeurs pour essayer de déminer les questionnements et les colères. Le tout dans un cadre inédit, le public montant à bord du camion 32 tonnes.

Cette tournée, encore jamais vu en France, a commencé dans ses terres normandes pour s’achever sur le parvis de l’Institut de Monde Arabe à Paris en présence de l’ancien ministre de la culture Jack Lang.

Demineur (2016)

Le projet « Démineur » de Médine est un mini-album de 10 titres sortis en surprise et exclusivement un digital. C’est le premier à avoir sauté le pas en France, après que des artistes comme Drake ou Beyoncé l’aient fait outre-Atlantique.

Ce projet sonne comme un retour aux sources pour Médine, qui revient sur le devant de la scène après la sortie de son album « Protest Song » en 2013. Dans cet album Médine part au combat pour lutter contre la tension qui s’est installée dans notre société. Il revient aussi sur sa propre image qui empêche certains d’écouter son discours rassembleur : « J’démine, ils me prennent pour un poseur de bombes« .

Son clip « Speaker Corner » (en référence à ces lieux londoniens où chacun peut prendre la parole) tourné à Caucriauville dépasse déjà le million de vues.

« Avis de tempête sur tous les terroristes de la pensée
Le mensonge répété mille fois ne deviendra pas une vérité »